CORONAVIRUS : start and stop !

Il y a quelques jours, nous rappelions que l’épidémie actuelle ne bouleversait pas le mode opératoire de BYJOWAY en terme de précautions : nettoyage, hygiène, contacts physiques, équipements proposés à bord et mode de travail ou forme des équipes, nous sommes en vigilance.
Évidement je reste en alerte sur les dispositions encouragées que nous n’aurions pas déclinées (en l’état : aucune).

Avec mon associée, nous échangeons quotidiennement avec parties prenantes Event et Entreprises.
Nous restons constructifs, économiquement raisonnables et sans sanction de cette situation subie par tous …

Pour les acteurs de l’événementiel, cet épisode est dramatique et impose des restrictions de personnel, des difficultés de tréso’, entre autres les métiers de bouche où les achats périssables sont des pertes pures ; la filière complète est touchée.
Nous partageons avec nos partenaires techniques, traiteurs, salles de réception, centres de congrès, offices de tourisme depuis lundi, les Hauts de France n’échappent pas à la règle …

Chez BYJOWAY, nous avons bien entendu des charges. Je suis de ceux qui rappellent assez souvent que carburant ou assurances se paient à 100% avant le premier kilomètre facturé aux clients …

Nous nous sommes construits avec une structure souple et agile, ayant appris de nos premiers pas : 
dès notre lancement, nous avons vécu les tragiques attentats qui auraient pu, si nous n’avions pas su piloter, nous conduire à terminer avant d’avoir même commencé. C’est pour cela que BYJOWAY s’est construit plus lentement avec ce niveau de prudence mais sûrement !

Bien sûr BYJOWAY a des seuils clés et je préfèrerai un courant d’affaires confortable n’étant pas partisan du « job for free » ! Evidement j’ai 2/3 dossiers que je préfèrerai avérés et certains pour garder le cap de belles réalisations collectives.

Toutefois, on a décidé de ne pas subir cette fatalité.
Traditionnellement, mars est actif et nous défie sur opés cumulées. A priori il se présentera plus calme.

C’est le moment de perfectionner les conducteurs, de développer certains process pour poursuivre notre label Qualité Tourisme, de poursuivre notre démarche conformité et règlementation.
Mon associée travaille sur l’ingénierie de notre programme de formation Drivers Excellence qui réserve quelques surprises. .

Nous avons deux nouvelles implantations en cours, nous pouvons mieux préparer les périmètres.

Ces tâches du plan d’actions qu’on avait planifié d’ici décembre 2020.

L’état décline des dispositifs, peut être ne sont ils pas adaptés à tous mais se morfondre ne va pas donner une solution si ?

Je veux transformer ce stress en une énergie positive qui sera utile pour chacun de l’équipe BYJOWAY, quelque soit sa situation.
Un challenge de plus !
Un kilomètre après l’autre, un start and stop !

Certains me diront que cette posture est facile quand on dirige une « p’tite boîte » ; je répondrai simplement que j’assume « haut et fort » l’impact économique de ma petite unité sur sa région.

Ravi pour les clients et partenaires qui ne subissent pas cette crise,
A la dispo’ de ceux qui ont besoin d’une société de service et non d’un vendeur de kilomètres.

Johnny SEDJAI
Fondateur 

Réservez votre chauffeur privé et assurez vous un service de transport individuel ou collectif irréprochable en un simple clic :

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
PARTAGEZ-LE !
Menu